v

Membre de :

Filiation

Vous êtes ici : Clés

Clés

enfant avec des bouteilles

Réalisons nos rêves

A quel destin prépare cet élan de vie ?

Peut-être à celui qui, tissé de rencontres de joie et de peur, d’amour et de tristesse, fonde le devenir fécond ou douloureux.

Sous le tissu maillé de vie, les rêves à l’abri s’impatientent de pouvoir nous ensoleiller.


Enfants qui glisent sur une rampe

Oser pour entreprendre

Un même chemin, usé sous nos pas, nous surprendra-t-il encore ?

Saisir le risque, ouvrir la voie, apprendre du renouveau, et voici que d’autres suivent.


Enfants qui montent sur un mur

Risquons notre liberté

Et si la dimension de l’obstacle choisi était à la mesure de notre capacité à le surmonter ?

Il ne nous resterait simplement qu’à l’observer avec des yeux vainqueurs.


Enfant à vélo

Le chemin est la joie

La pente est rude.

Nous redoublons d’efforts, notre équilibre vacille… prêts à mettre pied à terre, nous insistons. Le courage, cet ami fréquemment sollicité, ne suffit plus.

Les plaisirs et les joies, l’Amour s’allient alors à lui, pour donner du sens à notre engagement.

Ces instruments, légers, nous poussent au dos, impatients de jouer notre air de bonheur.


Enfant qui marche sur l'eau

L’impossible, une cible imposée

Problème ou solution, deux faces d’une même pièce.

L’une ou l’autre, je rivalise avec le hasard pour choisir l’espoir. Et là, l’étendue des possibles s’ouvre à tel point que l’impossible d’hier devient le quotidien de demain.


un enfant qui dort

La source intérieure

Culte de la performance, culte du bonheur : une certaine dualité de notre modernité.

Que deviennent, dès lors, la place des choses, la place des êtres, la place des instants?


Alfredo San Jose

Bonne vie à vous ! Alfredo San José

Caminante no hay camino, se hace camino al andar… (Antonio Machado)

Marcheur,il n’y a pas de chemin,le chemin se fait en marchant.